Secours Populaire Français

Secours Populaire Français

Week-end familial au Futuroscope - Le voyage

Nous avons enfin finalisé ce projet de week-end des familles au Futuroscope (voir article). Je vous propose de vivre ou de revivre ces deux journées qui pour ma part resteront un très bon souvenir.

 

P1090936.JPG

Samedi matin 21 Juin 2014, 04H30 Daoulas, place du marché. L'aventure peut commencer. Un voyage placé sous de bons auspices après la victoire des Bleus sur la Suisse 5-2 en poules qualificatives du Mondial et une météo estivale annoncée.

Tout le monde était présent avant même l'arrivée du car, c'est vous dire la motivation du groupe. Dans ma courte vie de bénévole je n'avais jamais vu ça. Cette attitude est stimulante mais montre surtout l'attente des familles face à l'évènement et nous envoie un signal fort, surtout ne pas se planter.

04H40 Le car arrive. Pendant que les familles s'installent, nous prenons contacts avec le chauffeur pour définir les modalités du voyage quant aux différents arrêts, réglementaires et sanitaires. Nous lui proposons également, s'il le souhaite, de partager divers moments avec nous une fois arrivé sur place.

05H20 Nous partons. Un peu de retard sur le planning car nous avons attendu au maximum une personne qui après de nombreuses relances téléphoniques ne s'est malheureusement pas présentée.

Chacun gérant à sa manière ce levé très matinal, le voyage se déroule sans encombre baigné par une douce torpeur collective. C'est au deuxième arrêt, environ à 2 heures avant d'arriver au parc que cet assoupissement contagieux pris fin et qu'une légère excitation se manifesta. Elodie et Laura proposèrent de passer un DVD pour faire passer le temps plus vite.

11H30 Ca y est, nous y sommes. Le chauffeur serre le frein à main et coupe le moteur. Le soleil est bien au rendez-vous comme prévu. Un bénévole se rend à la réception pour signaler notre arrivée. Chacun se détend et se prépare à descendre, quand Yvon (le bénévole) revient avec une hôtesse de l'hôtel pour nous signaler que ce n'est pas le bon endroit. Petit vent d'incompréhension, le message parvenant mal au fond du car. Mais finalement tout le monde se rassoit et nous commençons un cheminement entre les divers ronds-points et parkings de la zone hôtelière. Seulement cinq petites minutes suffisent pour rejoindre le point de destination final. Pour les grands voyageurs que nous sommes, une formalité.

Avant de nous souhaiter un bon séjour, l'hôtesse nous explique le fonctionnement de l'hôtel et nous indique, pour justifier cette migration, que nous sommes à deux minutes à peine de la salle du petit déjeuner et que l'entrée de nos chambres donne directement sur un accès dédié au parc. De quoi satisfaire les plus exigeants.

A peine le temps de distribuer les clefs (magnétiques) des chambres, les billets d'entrée du parc, d'ouvrir les soutes du bus pour récupérer les bagages et d'évoquer le repas du soir, que notre joyeuse bande se volatilise, pressée de profiter au maximum de ce beau week-end ensoleillé et riche d'expériences à venir, laissant nos quatre bénévoles, Elodie, Laure, Yvon et moi (Alain) se répartir les tâches pour la journée avant de faire une petite pause dans leur chambre respective. Au final deux équipes se forment, Elodie et Laure, Yvon et moi. Le tout pour un seul but, le bien-être de nos invités.

 

Que la fête commence.

Les bagages déposés, pique-nique familial sur le site puis quartier libre pour découvrir les attractions. Durant la journée, ce sont des familles ravies et enthousiastes qu'Yvon et moi croissons dans les allées du parc lors de notre recherche de solutions pour les divers repas du week-end. C'est en fin d'après-midi que nous pouvons enfin lancer les invitations et se donner rendez-vous pour nous rendre au restaurant. J'avoue que nous sommes assez fiers de nous. Avoir trouvé des réponses qui nous pensons satisferont à la fois le groupe et surtout la trésorière n'était pas gagné d'avance. A noter l'aimable participation des différentes personnes du site que nous avons rencontrées pour nous aider à mettre en place cette logistique alimentaire. Nous les en remercions fortement.

Cette mission accomplie, à notre tour de profiter un peu du parc.

18H30 Tout le monde est au rendez-vous, mais cette fois sans l'exactitude du matin. Ce qui est bien compréhensible entre les horaires des attractions, la grandeur du parc et surtout ce soleil qui nous attire. Nous arrivons temps bien que mal à nous rassembler et partons d'un pas un peu moins léger que les premières heures vers notre destination.

Chacun s'installe et choisis sa formule, le tout dans une ambiance bon enfant. Le contact commence à s'instaurer entre familles. Elles partagent leurs émotions et se conseillent mutuellement quant aux jeux et attractions à privilégier. La fatigue s'installe lentement, mais la journée est loin d'être finie. Après cet entracte culinaire, il reste deux bonnes heures avant le spectacle du soir et une nuit de sommeil réparatrice. C'est donc reparti à la conquête d'autres sensations.

23H15 La féerie des eaux se termine. Elle aura profondément marqué les esprits par l'originalité, la fluidité des tableaux et surtout la beauté de ses couleurs. Sur le chemin de l'hôtel, entre bénévoles nous faisons un petit point de la journée. Un voyage qui s'est parfaitement déroulé, des chambres qui satisfont les familles, une solution globale pour la restauration, peu d'attente aux attractions, le soleil en toile de fond et une remontée très positive de nos invités. Nous allons pouvoir passer une nuit sereine.

 

Un nouveau jour se lève.

Quoi de mieux qu'un petit déjeuner copieux agrémenté par la visite d'un Lapin Crétin dans la grande salle du restaurant de l'hôtel pour commencer la journée ?

10H00 Chacun a passé une bonne nuit après ce samedi mouvementé à tout point de vue et est prêt à profiter au maximum de ce dernier jour. Par contre le soleil a déserté les lieux et a laissé place à un temps orageux, un plafond bas et quelques gouttes. Mais avant toute chose, faire sa valise, la charger dans les soutes du car, remettre les clefs (toujours magnétiques) et direction le parc pour la dernière journée.

La veille nous avions défini l'heure et le lieu du rendez-vous pour le repas du midi, c'est donc tranquille qu'Yvon et moi pouvons profiter également du parc tout en restant, comme Elodie et Laura, à l'écoute des moindres questions ou soucis des familles par smartphones interposés. Un support rassurant mais non contraignant.

Pour les mêmes raisons que samedi soir, difficile de rassembler à l'heure ce petit monde. Juste avant de partir manger, une photo de groupe pour immortaliser l'instant avec les familles présentes et surtout qui le souhaitent.

12H00 Arrivé au fast food. Nous contactons un serveur qui visiblement n'est pas trop informé de notre arrivée. Une petite angoisse s'installe très brièvement car le responsable rencontré la veille arrive et nous prend en main, dédiant comme prévu une caisse à notre groupe. J'accompagne donc Yvon dans la collecte individuelle du choix des repas pour arriver ensuite à NOTRE caisse. Là, un grand moment à vivre. Entre les formules, les éléments hors formule, les repas enfants et autres subtilités nous parvenons à finaliser une liste pour les trente-huit personnes grâce à la gentillesse et la patience de nos interlocuteurs.

Nous pensions logiquement attendre un certain temps avant que tout le monde soit servi. Mais à notre grande surprise, une fois le dernier chiffre de la carte bleue validé, c'est comme-ci nous avions ouvert le robinet d'une corne d'abondance. Les plateaux de boissons, burgers, frites, pâtes, assiettes de salades diverses et autres desserts se succédaient, apportés par le responsable en personne, nous ensevelissant sous les commandes à répartir. Nous avons fait face grâce à des renforts spontanés du groupe et en moins de vingt minutes chaque personne avait le plateau commandé. Encore bravo pour l'efficacité de cette équipe que nous avons remercié avant de quitter les lieux.

Avant de quitter le restaurant, un ultime rendez-vous était donné pour le retour. Entre temps le soleil était revenu pour nous accompagner durant ces dernières heures de tranquillité.

Comme hier lors de nos déplacements dans les allées du parc, nous croissons des sourires, des yeux qui brillent. Des parents heureux de faire plaisir à leurs enfants et de participer à ce week-end familial.

Nos craintes se sont également dissipées quant aux enfants en bas âge, en les regardant s'éclater dans un mini parc dédié à la famille.

15H30 Les familles se retrouvent au car. Préalablement nous avions été chercher le pique-nique  du soir commandé la veille et livré à la réception de l'hôtel. Une dernière photo avec les familles absentes lors de la première et toute cette petite troupe devenue complice, encore plein d'étoiles dans les yeux, s'engouffre dans le bus, direction Daoulas.

Un retour tranquille, mais plus chaleureux  que le départ car le séjour a rapproché les familles. Le chauffeur nous a trouvé un bel emplacement dans la verdure au pied d'un calvaire pour notre dernier repas en commun. Nous remontons une dernière fois dans ce bus et finissons cette aventure en compagnie de Scoubidou Bidou sur les écrans.

 

Dimanche 22 Juin 2014, 22H30 Daoulas, place du marché. Tout le monde descend. La boucle est bouclée. Nous vidons les soutes pour libérer le chauffeur et lui souhaitons un bon retour. Puis tel un vide grenier nous distribuons le reste de provisions non consommées. Nous recevons une grosse bouffée d'émotion face aux remerciements, aux poignées de mains chaleureuses et bises des parents avec cerise sur le gâteau, les demandes spontanées de bisous des enfants. Le tout sans oublier les magnifiques bracelets en élastiques colorés à la dernière mode de nos deux jeunes collègues Elodie et Laure.

Afin de marquer ces journées et de remercier le donateur, il a été décidé en accord avec tous les participants, de réaliser un livre d'or. Chaque famille écriera le ressenti de ces deux jours sur une page que je globaliserai dans un livre et que nous remettrons à qui de droit dans un anonymat réciproque.

Ce livre sera également distribué à chaque famille et bénévoles qui ont participé à ce projet.

 

Si notre manque de pratique pouvait rendre au départ ce projet un peu fou, sa mise en place et sa réalisation nous ont permis d'acquérir une certaine expérience sur le plan matériel et surtout renforcer nos convictions de bénévoles.

Tous les questionnements, les efforts, les pseudos difficultés s'effacent devant les sourires et les yeux qui brillent des grands comme des petits. Permettre à une famille de vivre ces instants de joie et de partage est un grand moment de bonheur pour eux comme pour nous.

Ce fût un plaisir de passer ces quelques heures en votre compagnie. De côtoyer des familles aux enfants exemplaires et attachants.

Si parfois mon bénévolat me laisse un peu sur ma faim quant aux résultats, ces deux jours m'ont permis de conforter mon engagement à travers cette gaieté et cette satisfaction globale émanant du groupe. Apporter un peu de rêve et de joie dans ce monde insensible est sûrement un acte des plus motivant.

 

Encore merci à cet anonyme donateur, aux bénévoles de la commission, présents ou restés sur place sans qui ce projet n'aurait pas vu voir le jour. Merci également aux familles qui ont joué le jeu et fait preuve d'intérêt pour cette initiative. Ce séjour ouvre de nouveaux  horizons.

 

Alain

 

 

Retour catégorie Vie du comité



24/06/2014
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres