Secours Populaire Français

Secours Populaire Français

JOV 2015 - La fête des 70 ans du Secours Populaire

numérisation0002.jpg

Comme depuis de nombreuses années notre comité participe à la Journée des oubliés des vacances (JOV) et cette année ce sont neuf enfants, une maman accompagnatrice et un bénévole qui se sont donnés rendez-vous place du marché à Daoulas, direction Paris aux pieds de la tour Eiffel pour célébrer les 70 ans du Secours Populaire en compagnie de 70.000 autres enfants et leur famille.

Après une chasse aux trésors permettant de découvrir les alentours de la place St Sulpice, un pique-nique géant nous attendait avant d'assister à un concert sur l'esplanade du champ de mars. Une sortie éprouvante pour tout le monde, du mardi 23H30 au jeudi 03h00, mais qu'il ne fallait absolument pas manquer. Une belle et chaleureuse ambiance, tant dans le car, avec nos amis de Landerneau que durant tout le déroulement de la journée. Pour de nombreux enfants de notre groupe, tout comme ceux des autres fédérations et des invités étrangers, cette journée était une découverte de la capitale et tout particulièrement de la tour Eiffel, avec cerise sur le gâteau, la bonne surprise de voir M-Pokora, Black-M et Marina Kaye en direct sur la scène lors du concert final.

Pour marquer ce moment exceptionnel, chaque enfant a envoyé une carte postale souvenir à ses parents, qui je pense devraient leur faire chaud au cœur.

Une fois de plus cette JOV aura tenu ses objectifs. Générer un peu de joie, de rêves et de bonheur.

Pour les 10.000 bénévoles sollicités lors de cette journée, ces grands moments collectifs de solidarité partagée permettent de renforcer nos convictions. Toute cette chaleur humaine, cette générosité ponctuée de sourires, de regards pétillants, de rires, de sympathie et d'enthousiasme communicatifs sont un formidable moteur de motivation qui redonnent un peu espoir en la nature humaine.

 

Quelques clichés de cette aventure parisienne.

 

Vidéo réalisée à partir d'un des écrans géants (ce qui explique la qualité de l'image), pour vous permettre de visualiser l'ampleur de la foule sur l'esplanade du champ de Mars tant côté tour Eiffel que côté école militaire.

 

 

Un grand coup de chapeau aux équipes parisiennes de bénévoles et aux diverses équipes techniques qui ont permis de réaliser cette journée inoubliable.

VIVEMENT LES 80 ANS ...!

 

Lien officiel de cet évènement: 

https://www.secourspopulaire.fr/paris-est-une-fete-pour-70-000-copains-du-monde

 


 

Articles relevés dans la presse:

 

"La dépêche du midi"

Jour inoubliable pour les «oubliés»

À l'occasion du 70e anniversaire du Secours populaire, la journée des oubliés des vacances a bousculé son programme. Pour cette édition 2015 un peu particulière, 70 000 enfants se sont rassemblés à Paris.

L'année dernière, un enfant sur trois n'a pas pu partir en vacances. Pour pallier cette injustice, le Secours populaire organise depuis maintenant 36 ans la journée des oubliés des vacances (JOV). Cette année, pour le 70e anniversaire de l'association, la programmation a été adaptée en conséquence. Les 70 000 bénéficiaires de l'opération se sont tous réunis dans un seul et même endroit, au pied de la tour Eiffel.

Les enfants et leurs accompagnateurs ont pu se livrer aux différentes activités proposées dans ce cadre très prestigieux. Un souvenir inoubliable pour l'ensemble des participants, mais aussi pour l'association, pour qui la JOV représente le temps fort de l'année.

Depuis sa création en 1945, le Secours populaire a fait de l'accès aux vacances l'un des fers de lance de sa mission. Né de la fusion du Secours populaire de France et de l'Association nationale des victimes du nazisme, initié par le Parti communiste français, le Secours populaire a proposé dès sa création des vacances à des centaines d'enfants dont les parents avaient été déportés ou fusillés pendant la guerre.

Si l'action du Secours populaire est aujourd'hui bien plus large, distribution de nourriture et de vêtements, accès au logement, aux soins et à la culture… la JOV nécessite un dévouement particulier de la part des bénévoles. Organiser une journée en extérieur avec autant d'enfants n'est pas chose aisée.

En 2014, le Secours populaire était tout de même parvenu à offrir 369 000 journées de vacances à des particuliers.

Hier, à l'ombre de la tour Eiffel, sur la pelouse du Champ-de-Mars, 70 000 participants ont partagé un pique-nique géant, participé à une chasse aux trésors et à de nombreuses activités ludiques, avant le bouquet final de cette journée, un flash mob réalisé sur l'air de «On danse», chanson de M Pokora.

 

"Le Monde"

70000 enfants à Paris pour la journée des oubliés des vacances du Secours populaire

A l’occasion de la 36e journée des oubliés des vacances (JOV) et pour son 70e anniversaire, le Secours populaire organise mercredi 19 août un grand rassemblement au pied de la tour Eiffel à Paris. Au programme des festivités pour les 70 000 participants : pique-nique, chasse au trésor, ateliers ludiques et flashmob sur le Champ-de-Mars, au son de la chanson de M Pokora On danse.

Cette grande manifestation doit être le point d’orgue des célébrations du 70e anniversaire de l’association. Pour l’occasion, une seule JOV – selon le vocabulaire des bénévoles – est organisée, mais elle est d’ampleur « exceptionnelle », annonce l’association, avec 600 bus venant de toute la France et une dizaine de trains spéciaux.

Dans le cadre du programme « Copains du monde », 1 000 enfants venant de 70 pays où intervient le Secours populaire – dont le Népal, Haïti, l’Ukraine ou la Syrie – sont invités.

L’accès aux vacances, « dans les gènes » du « Secours pop’»

L’association indique qu’en 2014 un enfant sur trois et près d’un Français sur deux n’ont pas pu partir en vacances. « Après le 15 août, l’enfant qui n’est pas parti en vacances ne partira plus. Or les vacances, c’est un droit », insiste Julien Lauprêtre, le président de l’association depuis près de six décennies. L’accès aux vacances « est dans les gènes du Secours populaire », ajoute-t-il.

Né en 1945 à l’initiative du Parti communiste français, le Secours populaire est né de la fusion du Secours populaire de France et des colonies et de l’Association nationale des victimes du nazisme (ANVN). Il avait, dès sa création, proposé des vacances à des centaines d’enfants de déportés et de fusillés.

En 2014, le Secours populaire a offert 369 000 journées à des personnes privées de vacances. L’association à but non lucratif intervient auprès des plus démunis, pour leur offrir d’abord une aide alimentaire, mais aussi une aide vestimentaire, accès au logement, aux soins ou à la culture.

 

 

Retour catégorie Journée des Oubliés des Vacances

 



22/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres